MiPih confie à APL la mise à niveau de ses centres de données

Midi Picardie Informatique Hospitalière (MiPih) confie à APL  la mise à niveau de ses centres de données

 

Le Groupement d’Intérêt Public MiPih a sollicité APL pour l’accompagner dans la création de deux Centres de Données sur ses sites du Nord et Sud de la France, dont un data center enterré.

Pour faire face à des délais très courts, APL a mené les deux projets simultanément tout en respectant un cahier des charges exigeant. 

Depuis 2003, de nombreux établissements hospitaliers dont le CHU de Toulouse ont choisi de confier leur production informatique au Groupement d’Intérêt Public. Pour répondre à la forte croissance de cette demande, le MiPih doit augmenter de manière significative sa capacité d’hébergement, garantir à ses clients hospitaliers un haut niveau de sécurité et de continuité de service et cela sans perdre de vue son engagement de développement durable.

Pour le centre de données de la région Nord, les contraintes étaient nombreuses, comme nous l’indique Michel BUIRETTE, Directeur technique du MiPih « Cette première salle en région Nord tenait lieu de secours au data center à construire en région Sud et le restait tant que le transfert informatique sur le site de la région Sud n’était pas achevé. Il était donc impératif qu’APL nous la livre en deux mois ».

Autres contraintes précisées par Michel BUIRETTE : « La salle de secours était à créer entièrement à partir de locaux très éloignés de leur future fonction, puisqu’il s’agissait d’imprimeries, de lieux de stockage et de zones de circulations Enfin cette nouvelle salle informatique étant située dans un immeuble comportant plusieurs niveaux de bureaux et d’autres salles informatiques en fonctionnement, il était impossible de couper le réseau ainsi que l’électricité. »

Les infrastructures techniques électriques et climatiques constituent un élément stratégique, car elles représentent une part essentielle de la consommation d’énergie. Dans le cadre du nouveau projet, elles devaient être fiables, évolutives, économiques et créer les conditions d’un transfert facilité.

Pour aménager la salle dans le respect des besoins et des contraintes du projet, APL  a mené une étude de faisabilité et a retenu la solution  « confinement d’allée froide »  avec une partie en aménagement traditionnel  (soufflage au plénum) pour accueillir du matériel hétérogène.

Pari réussi. APL  a livré la salle de secours à la date prévue et les délais ont pu être tenus par une réalisation « clé en main » du projet. La salle a été disponible bien avant celle de la région Sud. Les conditions de continuité de service, d’évolutivité et budgétaires ont également  été parfaitement respectées. L’implémentation sur un site existant a évité des coûts supplémentaires liés à un data center isolé et surtout des économies d’énergie ont été réalisées sur le refroidissement grâce à la technique du Free Cooling.

 

Le second projet dans la région Sud conduit simultanément avec l’aménagement de la salle de secours de la région Nord, était d’assister le MiPih dès la phase d’expression des besoins pour lui permettre de bâtir le schéma directeur de son futur data center, ce schéma intégrant la conception et l’exploitation.

A cet égard, plusieurs scénarii ont été étudiés avec la maîtrise d’œuvre en charge de la partie bâtiment. Il a fallu prendre en compte de fortes contraintes techniques : nappe phréatique, répartition des locaux (une partie enterrée et une autre en rez-de-chaussée), proximité de bâtiments existants, contraintes acoustiques et esthétiques fortes.

Christophe Weiss, Directeur Général d’APL : « le choix du MiPih s’est orienté vers la construction. C’était, en effet, la solution technique optimale pour respecter les besoins du MiPih : budget, délais de réalisation très courts, faisabilité technique, continuité de services et niveau de sécurisation souhaité

 Concrètement, pour assurer au MiPih le degré souhaité de sécurisation physique de la salle informatique, celle-ci a été enterrée  avec des locaux techniques en rez-de-chaussée équipés d’aérocondenseurs installés sur la toiture. Par ailleurs, un traitement acoustique et esthétique de ce bâtiment a été réalisé en collaboration avec l’architecte et le bureau d’étude environnemental.

 Concernant la récupération de la chaleur, compte-tenu du climat local, les solutions traditionnelles de Free Cooling ont été écartées pour s’orienter vers un système de récupération de chaleur du système de refroidissement du Data Center via la pompe à chaleur déjà existante sur site. Un autre système de récupération de chaleur, moins important, a été proposé afin d’utiliser la chaleur créée pour l’alimentation de la batterie chaude de la Centrale de Traitement d’Air (CTA) du Data Center.

Des études de ROI ont été menées afin de permettre au MiPih de rapidement pouvoir rentabiliser ces installations complémentaires.

 « L’expertise d’APL en conception et réalisation de Data Centers évolutifs en haute disponibilité, ainsi que la capacité de ses équipes à mener en parallèle un projet dans le Sud et un dans le Nord ont été un facteur clé du succès » indique Michel BUIRETTE, Directeur Technique du MiPih. Et conclut « Au-delà de leur compréhension, implication et sens de l’écoute, les collaborateurs d’APL ont travaillé en parfaite cohésion avec les différents intervenants : les architectes, le bureau d’étude structure, le bureau de contrôle, le bureau d’environnement, l’équipe projet du MiPih, les collectivités locales gérant la zone d’activité afin de proposer au MiPih à chaque phase du projet et pour chaque scénario des solutions globales dans des délais très tendus. »

A propos du MiPih :
Le MiPih (Midi Picardie Informatique Hospitalière) est une structure publique de coopération inter-hospitalière créée en 1994 sous la forme d’un GIP (Groupement d’Intérêt Public).
La vocation du MiPih est d’aider ses établissements adhérents à construire leur système d’information. Le GIP s’ouvre au privé avec l’adhésion des Centres de Lutte Contre le Cancer et d’autres établissements. Il compte aujourd’hui plus de 350 adhérents dans le milieu hospitalier dont de nombreux Centres Hospitaliers Régionaux Universitaires, pour environ 400 collaborateurs répartis sur ses différents sites.
Le MiPih développe un ensemble de métiers et services très complets pour répondre aux attentes fortes des Etablissements de Santé :
  • Edition de progiciels de gestion des Etablissement de Santé (Plus de 300 Centres Hospitaliers utilisent au moins un progiciel développé par le MiPih.
  • Infogérance, hébergement, réseau.
  • Prestations de Formations, d’intégration, de Maîtrise d’Œuvre….
 Le MiPih déjà certifié ISO9001 est aussi agréé « hébergeur de données de santé » depuis 2011, cet agrément nécessite une très haute disponibilité de tous les équipements dont les data centers nouvellement créés et une politique sécurité très forte, il autorise le MIPIH à héberger et exploiter pour ses adhérents des applications médicales contenant des données de santé à caractère personnel.

A propos d’APL : créé en 1983, APL est le plus ancien acteur en France dans les domaines du conseil en choix d’hébergement, de la conception/réalisation, l’exploitation et l’optimisation de data centers. « Nous accordons une importance particulière à notre veille technologique et au développement d’expertises spécifiques tout en conservant la complémentarité de nos 3 activités principales : le Conseil, l’Ingénierie et l’Exploitation.
Une complémentarité très appréciée de nos clients ».  Christophe Weiss Directeur Général APL.
APL partage son expérience au sein de réseaux :
  • AGORA CRIP cercle regroupant les prestataires spécialisés recommandés par au moins un Responsable Technique et Production membre du CRIP
  • Club France for Datacenters : il valorise l’attractivité de la France auprès des investisseurs étrangers et invite les pouvoirs publics à favoriser l’implantation des data centers en France. Demandez-nous le livre blanc
  • Endorser du « code of conduct » : Il préconise et met en œuvre les meilleures pratiques sur l’efficience énergétique des Data Centers. Groupe de travail piloté par la commission européenne
  •  Cercle I : club réunissant plus de 200 managers d’Infrastructures & Production et de dirigeants d’entreprises
  • CLUSIF: Club de la Sécurité Informatique Français
  • ADIRA : Association pour le Développement de l’Informatique en Région Rhône-Alpes.
  • EUDCA : European Data Center Association
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s